Les Jeux de l'année

Dans le monde du jeu, pour égayer les joueurs, pour récompenser les créateurs, pour faire de la pub aux éditeurs et, surtout, pour se faire plaisir... on élit des jeux de l'année.

Et y'en a plein :

Le jeu de l'année de Bruno FaiduttiL'As d'OrSpiel des JahresPremio JdA

Certains sont élus par des auteurs, comme celui de Bruno Faidutti, par des sites de jeux comme Tric Trac, par des joueurs, comme le Deutscher Spielepreis et puis il y a les très nombreux jeux de l'année élus par chaque pays (l'As d'or des jeux de Cannes pour la France, le Spiel des Jahres allemand, el Juego d'el Año espagnol, l'International Gamers Award américain...)

Chaque prix a ses testeurs, ses goûts et sa renommée internationale. Le plus connu est le fameux Spiel des Jahres (eh oui, les Allemands sont très forts en jeux). Et, il y a  à peine 10 jours (le 17 septembre), le Deutscher Spielepreis (prix des joueurs, un autre prix allemand, tiens, tiens...) a  publié son palmarès  pour cette année.

Et alors, qu'est-ce que ça donne ?

 


1 "Descendance" (Village) de Inka et Markus Brand 
2 "Trajan" de Stefan Feld
3 "Hawaii" de Gregory Daigle 
4 "Ora et Labora" de Uwe Rosenberg 
5 "Helvetia" de Matthias Cramer 
6 "Targi" de Andreas Steiger 
7 "Kingdom Builder" de Donald X. Vaccarino 
8 "Vegas" de Rüdiger Dorn 
9 "Africana" de Michael Schacht 
10 "Santa Cruz" de Marcel-André Casasola Merkle 

Et, bien sûr, ce ne sont que des jeux de cette année ; donc, normal si vous les connaissez pas encore (on vous a mis les liens Tric Trac pour vous faire une idée).

Mais devinez quoi... Le Clétopard avait flairé le bon coup, et possède depuis un p'tit moment "Descendance", le grand gagnant ! Plusieurs parties acharnées ont déjà vu le jour, un test est au programme, alors la fiche jeu devrait faire son apparition d'ici pas trop trop longtemps (bon, laissez-nous un bon mois quand même, on a plein de fiches en retard). 

Juste quelques petites indications pour vous donner l'eau à la bouche : dans Descendance, on va s'occuper de toute une famille, de sa première à sa quatrième génération, il va falloir bien les placer, les faire bien travailler, voyager, prier et puis, à la fin, les faire bien mourir car,ça aussi, ça peut vous rapporter des points. Mais chut... on dit rien de plus... Motus et bouche cousue !

Sur ce, on va vous laisser. Juste un p'tit truc : el Juego del Año (le jeu de l'année espagnol) vient de publier ses finalistes.

Voici les 5 ; on vous laisse faire votre pronostic...  

"Hanabi" de Antoine Bauza 
"Kingdoms" de Reiner Knizia 
"Descendance" de Inka & Markus Brand 
"Santiago de Cuba" de Michael Rieneck 
"The Island" de Julian Courtland-Smith  

(Pareil, pour se faire une idée des jeux, il y a le lien Tric Trac).

Notre idée sur le futur palmarès du jeu de l'année espagnol :

Pronostic de Clément : je parierai, bien sûr, Descendance en 1, un jeu qui ressemble un peu à "Agricola" et qui, je pense, va gagner ; Santiago de Cuba en 2 ; Hanabi en 3, un très bon jeu dans le genre coopération ; The Island en 4, sûrement un bon jeu d'ambiance ; et, enfin, Kingdoms en 5 qui ne m'a pas emballé mais je n'ai lu que les règles et n'y ai jamais joué.

Pronostic d'Antonin : 1 Descendance (on ne change pas un jeu qui gagne), 2 Hanabi (petit jeu copératif original et bien sympa), 3 Kingdoms (je crois y voir un sacré mécanisme mais un un peu trop abstrait, déjà élu Spiel des Jahres !), 4 Santiago de Cuba (beau matériel, thème sympa, un certain Clément hésitait à l'acheter),  5 The Island (un jeu familial et en même temps hargneux, très bien mais pas forcément révolutionnaire)

Pronostic de Gaspard :  1 Descendance (les gros jeux prennent souvent la première place grâce à leurs nouveaux concepts très intéressants), 2 Hanabi (jeu coopératif très sympa où on fait la fête : on crée un feu d'artifices), 3 Santiago de Cuba (jeu qui, je trouve, ressemble à "Puerto Rico", donc j'aime quand même), 4 Kingdoms (réédition d'un jeu allemand qui a déjà pas mal marché mais restera au pied du podium), 5 The Island (jeu ressemblant au "Colon de Catane" [carte hexagonale], pour la famille mais pas pour le Juego del Año )